mercredi 1 mai 2019

Verkehr im jahre 2000 - La locomotion en l'An 2000... Robida inspire d'autres dessinateurs, en Allemagne !

Stollwerck's Sammel Album n°1...

Certainement le premier album collecteur d'images abordant le thème de la science-fiction, l'Album n°1 du chocolatier allemand Stollwerck de 1897 nous propose en dernière page 6 belles vignettes en couleur. Sur chacune d'elles, sont représentés des moyens de transport du futur aussi divers que variés :
  • un train pendulaire (qui nous fait penser à celui - certainement déjà en projet car présenté à l'Exposition de 1900 - puis installé à Wuppertal en Allemagne où il continue de fonctionner).
  • des taxis électriques et leurs stations de recharge.
  • un tour du monde en ballon dirigeable.
  • un sanatorium volant.
  • une police volante et ailée.
  • un train hôtel.

Même si ces vignettes ont été réalisées par un illustre inconnu (de nous), il ne vous aura certainement pas échappé que plusieurs d'entre elles s'inspirent de dessins d'Albert Robida, illustrant l'article d'Octave Uzanne, La Locomotion Future, paru dans le Monde Moderne en 1895 !

Jugez-en par vous même, ci-dessous, les vignettes de l'album et les dessins d'Albert Robida ayant servi d'inspiration :


Ci-dessus, la fameuse illustration d'Albert Robida, mettant en œuvre les Taxis de la Compagnie électrique avec à l'arrière plan, une station électrique pour recharger ces engins de locomotion (La Locomotion future, page 107). Si on regarde la vignette couleur, l'inspiration est plus que flagrante, c'est presque un hommage tant la ressemblance est là... le Taxi en devient même "1ère Klasse" !!

Ici encore, la ressemblance est évidente, jusqu'aux inscriptions sur les flancs du wagon-hôtel, avec quelques traductions. Bedrooms devient Schlafsalons et Cook's Palace Hotel se transforme en Bier-Restaurant. En revanche, la vignette s'est enrichie d'une foule de détails qui finissent plutôt bien l'illustration ! (La Locomotion Future, page 110).


Sur la vignette ci-dessus, on note une forme de ballon légèrement différente. De même, les villes reliées ne sont plus les mêmes. Le Londres-Paris-Marseille devient le presque logiquement Berlin-Melbourne. La nacelle, quant à elle, est identique et encore une fois, les inscriptions sont reprises et traduites, la Salle à manger devient la Speisesaal, et bien sûr, l'environnement s'est aussi beaucoup enrichi (La Locomotion Future, page 112).

Bien sûr, cet illustrateur allemand n'a certainement pas été le seul à s'inspirer de l’œuvre d'Albert Robida, au même titre que Robida s'est certainement inspiré parfois d'illustrations de confrères... un échange de bons procédés !



Nous remercions chaleureusement Marc Madouraud qui nous a communiqué les éléments de cet album Stollwerck allemand.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire