vendredi 6 décembre 2019

SAMEDI 14 DECEMBRE 2019 - Assemblée générale de l'Association des Amis d'Albert ROBIDA !


Chers membres de l'Association des Amis d'Albert Robida, rendez-vous samedi 14 décembre 2019 de 16h30 à 19h à l'Hôtel de Massa pour notre Assemblée Générale annuelle, 38, rue du Faubourg Saint-Jacques, Paris 14e.
La réunion du Conseil de l'Association précédera cette Assemblée et débutera à 15h.


Outre les débats concernant nos projets et réalisations, le Téléphonoscope nouveau consacré à Robida et les transports sera distribué aux personnes présentes en deux exemplaires.

  1. La vie de l'Association en 2019, par Eric Blanchegorge.
  2. Rapport financier sur l'exercice 2019, par Marguerite-Marie Rebeyrat.
  3. Elargissement du Conseil.
  4. Perspectives et projets 2020.
  5. Réponses aux questions des membres.
  6. Exposés (à partir de 18H) : Romans graphiques japonais au 18e siècle, par Laurent Antoine. Robida citoyen et patriote, par Dominique Lacaze.
Le tout suivi d'un Pot amical et d'un repas au restaurant.


jeudi 5 décembre 2019

Les Cartes Postales illustrées par Albert Robida - 2ème partie - Complément - Eaux-Fortes

Dans un précédent article sur les cartes postales illustrées par Albert Robida, nous avions évoqué la série des Eaux-Fortes éditées à l'occasion du Vieux Paris de l'Exposition de 1900.


Des deux séries de 12 eaux-fortes "Vieux Paris et Dames d'antan", nous ne connaissions que 5 modèles de dessins différents.
Dernièrement, nous avons reçu un courrier d'un sympathique lecteur de ce blog, M. W. Geets de Belgique, qui a eu la chance et le bonheur d'acquérir sur un marché aux puces à Malmedy en Belgique, 6 cartes postales de ces séries.
Sur les 6, 3 nous sont totalement inconnues, 2 sont imprimées dans une couleur différente (bleu à la place de bistre). La dernière a son impression bistre un peu différente, mais avec le temps, les couleurs et le supports peuvent être altérés.

Cela fait donc 5 nouvelles cartes portant à 10 celles que l'on connaît imprimées en eaux-fortes !! (sur un total de 317 cartes postales illustrées par Robida... recensées à ce jour)

Un grand merci à Monsieur Geets pour avoir fait avancer nos connaissances.

Nous ne savons toujours pas ce qui différenciait les deux séries... soit des dessins différents, soit peut-être la couleur d'impression. Nous ne connaissons pas non plus l'éditeur; aucune marque au verso de ces cartes.
De même, comme la plupart des séries de cartes d'Albert Robida, elles devraient avoir des pochettes illustrées.

Voici ci-dessous ces 10 cartes... (les petites sont celles qui étaient déjà référencées).











Affaire à suivre !

mercredi 4 décembre 2019

Téléphonoscope n°26 - Robida et les transports

Robida et les transports

(48 pages)

Sommaire :

  1. Le transport par tubes hier et demain par Dominique Lacaze
  2. Robida et « les plus lourds que l’air » par Philippe Burgaud
  3. Robida et les dirigeables par Alain Bernard
  4. Robida et les chemins de fer par Laurent Antoine
  5. La Vie en chemin de fer vue par Robida par Michel Thiébaut
  6. Robida et l’automobile
  7. Albert Robida cycliste …par le crayon et la plume par Jean-Claude Viche
  8. Quand Robida croque le métro... Marie Palewska et Bernard Jacquier


Bulletin des amis d'Albert Robida
Novembre 2019 - numéro 26

Auteurs : Laurent Antoine, Alain Bernard, Philippe Burgaud, Dominique Lacaze, Marie Palewska et Bernard Jacquier, Michel Thiébaut, Jean-Claude Viche. 

Robida et les transports

     Les transports constituent un domaine de l’oeuvre de Robida plus difficile à aborder que, par exemple, les télécommunications et la guerre où il suffit de célébrer la qualité des anticipations. C’est d’abord un domaine où il exerce volontiers sa verve satirique au sujet des moyens de transport de l’époque, très tôt dans Paris comique ou La Vie parisienne, puis bien sûr dans La Caricature, ou dans La Nature. Il faut dire que les nouveautés ne manquent pas avec le vélo, le train, les ballons, puis le métro.

     Cette humeur satirique est souvent nourrie d’une expérience personnelle. On sait que Robida a beaucoup utilisé le train pour ses déplacements professionnels ou familiaux. On peut penser que son usage du vélo a été plus difficile. De toute façon, le but est d’amuser le lecteur. Pourtant, au moins une fois, l’humour, devenu plus grinçant, va avoir un effet dissuasif immédiat : le numéro du 19 juin 1886 de La Caricature contribuera fortement à l’abandon de projets de métro aérien vraiment invasifs.

     Mais Robida reste anticipateur. Prenons d’abord le cas des transports aériens, dont il fait grand usage. Dans Le Vingtième Siècle, paraissent de nombreux dirigeables ; or, lors de la parution du livre en novembre 1882, aucun dirigeable n’a fait ses preuves, ce qui aura lieu en 1883-84 avec Tissandier et surtout en 1884 avec Charles Renard. Plus tard, dès 1887 et surtout dans La Vie électrique, il prend le parti des « plus lourds que l’air » ; là encore, à l’époque, aucun « plus lourd que l’air » n’a volé. Ceci dit, les engins robidiens ont souvent une configuration fantaisiste (mais pas toujours), car le désir d’amuser le lecteur est ici encore particulièrement présent.

     Préférant les attraits d’une vie aérienne innovante − des cambriolages aériens aux pensions de familles volantes − Robida a largement ignoré l’automobile. Il aborde la question en 1895 dans La Locomotion future dont le texte est de O. Uzanne. Il privilégie alors la voiture électrique qui existait à cette époque, mais a fait une courte carrière. Ce sujet a été traité dans l’article de Jean-Claude Viche « Verne et Robida dans l’aventure de l’automobile » paru dans le Téléphonoscope 16 de 2009.

     Finalement la grande réussite, en termes d’anticipation, va probablement être le transport par tubes. L’analogie avec le TGV était déjà évidente. Mais la réalisation de l’hyperloop, actuellement en cours d’expérimentation, peut conduire à l’accomplissement exact de l’invention de Robida : des tubes sur pilotis traversant la campagne, emportant des passagers à la vitesse du son.
Éric Blanchegorge & Dominique Lacaze


Site Association des Amis d'Albert Robida : http://www.robida.info

Bon de Commande


dimanche 1 décembre 2019

L'Association des Amis d'Albert Robida aux 16èmes Rencontres de l'Imaginaire à Sèvres

L'Association des Amis d'Albert Robida était présente hier, samedi 30 novembre, aux 16èmes Rencontres de l'Imaginaire à Sèvres.
 
Une très belle journée au milieu de passionnés... avec un réel plaisir d'échanger avec des personnes fantastiques dans tous les sens du terme.
 
Une magnifique expérience que notre Association serait heureuse de réitérer en 2020 !
 
Un grand merci au maître de cérémonie, Jean-Luc Rivera, qui a orchestré cet événement de main de maître, merci également aux équipes du SEL de Sèvres, pour une organisation sans faille... 🥰









vendredi 29 novembre 2019

Exposition-Vente ROBIDA - Librairie Livres Anciens Eric Zink au Vésinet - Décembre 2019...

Eric Zink Antiquarian Bookseller

La Librairie Eric Zink présente
Albert Robida
un artiste du Vésinet

Exposition-vente à partir du 29 novembre, et tout le mois de décembre,
en semaine 9h00-12h30 / 14h00-17h00 et les samedi 30/11, 14/12 et 21/12 de 10h00-13h00 / 14h00-18h00.
Fermeture à partir du 22 décembre.

25 rue du Marechal Foch - 78110 Le Vesinet






mardi 19 novembre 2019

Le Château de la Grippe par Emilie Robida... mais pas que... !

En ce moment sur Ebay, un lot plutôt intéressant, comprenant Le Château de la grippe, par Albert Robida et illustré par Emile Robida, sa fille.
Cet exemplaire est très intéressant du fait du double autographe du père et de la fille.




En plus, s'y trouve jointe une lettre tapuscrite de Frédéric Robida (fils d'Albert Robida), directeur du Touring Club de France, à l'attention de M. G. Lehmann, datée du 19 mars 1958, dont voici un extrait des plus intéressant :

...
Je suis effectivement l'un des sept enfants d'Albert Robida. Je ne saurais vous affirmer que je suis heureux de vivre dans le monde qu'il avait décrit par anticipation. S'il avait imaginé à l'avance que la T.S.F. et la télévision, mon père n'avait pourtant pas prévu que l'aîné de ses petits-enfants, Michel Robida, romancier, lauréat du Prix Fémina, serait un jour Directeur des services étrangers de la Radiotélévision française. 
...



ROBIDA Albert ROBIDA Emilie
Le Château de la grippe
Librairie Henri Floury, Paris 1904, 25x32,5cm, relié.

Edition originale du texte d'Albert Robida illustré par sa fille Emilie, un des 275 exemplaires numérotés sur vélin, seul grand papier après 25 sur papier Impérial du Japon.
Reliure de l'époque en demi percaline rouge à la bradel, dos lisse présentant une longue pièce de titre de maroquin noir, couverture illustrée conservée.
Envois autographes signés d'Albert et Emilie Robida à E. Fargeau. Albert Robida a repassé le nom de l'ancien destinataire, un certain L.(éopold?) Carteret.
Notre exemplaire est en outre enrichi d'une lettre tapuscrite signée de Fred Robida, directeur général du Touring Club de France et fils d'Albert Robida, adressée à M. G. Lehmann.
Très bel exemplaire. https://www.ebay.fr/itm/264537309220


https://www.ebay.fr/itm/264537309220


Lien vers la vente sur Ebay : https://www.ebay.fr/itm/264537309220

vendredi 15 novembre 2019

L'imagination cruelle: Tortures orientales d'un passé futur dans les illustrations de La Guerre infernale d'Albert Robida (1908)

Article de 2017, par Giulia Iannuzzi de l'Université de Trieste.
UNITS · Department of Humanitie

Article original :
https://www.researchgate.net/publication/332627174_The_Cruel_Imagination_Oriental_Tortures_from_a_Future_Past_in_Albert_Robida's_Illustrations_for_La_Guerre_infernale_1908?fbclid=IwAR1m4K8xHjE874mNmECBVGys9ydUjB2J8M-PJjCebQmN5z4BbteOw6oN3R4

Extrait :
C'est pour une future section de son musée de la guerre intitulée «Storia dell'avvenirismo - Precursori della Futurologia» («Histoire du futurisme - Les précurseurs de la futurologie») que, en 1957, un ex-soldat et collectionneur passionné acheta quinze des croquis originaux d'Albert Robida pour La Guerre infernale (1908) de Pierre Giffard dans un kiosque à livres à Rome. Parmi ces illustrations originales (aujourd'hui au Civico Museo di Guerra à l'allure «Diego de Henriquez» de la ville de Trieste), huit sont reproduites dans Law, Justice and Codification in Qing China. Cet essai, qui accompagne et s'appuie sur leur publication, évalue de manière critique les travaux de Giffard et Robida, en soulignant les précédents et les tendances contemporaines en ce qui concerne la représentation des tortures chinoises et du péril jaune dans la science-fiction primitive et le discours public occidental. La Guerre infernale est l'une des premières œuvres de science-fiction qui offre aujourd'hui un exemple graphique de l'imagerie collective de l'époque contemporaine liée aux guerres et technologies futures, aux punitions et aux atrocités chinoises, ainsi qu'aux peurs du péril jaune. En 1908, le thème de la torture chinoise et des sommets de la cruauté envers l'Orient n'était pas sans précédent chez Robida, ni comme un cas isolé dans les publications populaires françaises et occidentales. Quoi qu’il en soit (et peut-être précisément parce qu’il s’appuie sur des courants culturels plus vastes), l’affrontement, dans La Guerre infernale, entre des stéréotypes ethniques, qui ont nourri la représentation de la brutalité et du sadisme orientaux, et des visions d’un avenir guidé par le progrès technologique...

Text Complet : Law, Justiceand Codificationin Qing China  



vendredi 8 novembre 2019

16èmes Rencontres de l'Imaginaire - Samedi 30 novembre 2019 - Médiathèque de Sèvres

Pour la première fois, l'association des Amis d'Albert Robida sera présente lors de ces 16èmes Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres...

Un grand merci à Jean-Luc Rivera pour l'invitation !

Le Sel : 47 Grande Rue - 92310 Sèvres
Samedi 30 novembre 2019 - à partir de 10h30 







mardi 5 novembre 2019

Belle affiche de Chéret, pour les Oeuvres de Rabelais illustrées par Robida !

Voici une belle information communiquée par un de nos membres que nous remercions chaleureusement.

La librairie Liégeoise THALIE vend une superbe affiche d'intérieur par Jules Chéret, lithographiée en couleurs pour les «Oeuvres de Rabelais» illustrées par Albert Robida.
Paris, Imprimerie Chaix, 1885.

Dimension 127 x 87,5 cm.

L'affiche a été entoilée.
Deux petits manques et restaurations discrètes. Traces de pliure inévitables mais légères. Présence du timbre fiscal tamponné. Sous verre.

Affiche peu commune en très bel état malgré les défauts signalés. Destinée à être placée à l'intérieur des librairies, elle est plus aisément accrochable que sa sœur jumelle (plus haute car destinée aux colonnes Morris).
Cette affiche magnifique aux couleurs vives a grandement contribué au succès en librairie des deux tomes des Oeuvres de Rabelais illustrées par Albert Robida la même année (1885).


Assurément une très belle pièce, en vente à 950€.


Librairie Thalie
Place du XX août 16/003
4000 Liège Belgique
E-mail info@librairiethalie.be
Tél. +32 497 70 00 99

mardi 8 octobre 2019

La Saucière du Vieux Paris...

Vous me direz : voici un titre pas banal pour un article... En fait, il s'agit d'une vente plutôt originale trouvée sur le site PROANTIC, un objet ayant été vendu au Vieux Paris conçu et imaginé par Albert Robida lors de l'Exposition universelle de 1900.

Voici donc une Saucière en céramique, richement décorée des Armes de la Ville de Paris, mais aussi et surtout sur un côté, on trouve la Tour du Louvre et la Maison au Piliers, du premier quartier aval... et de l'autre côté, la belle Tour du Châtelet !

A la différence de beaucoup de produits dérivés approximatifs, il semble que le décor de cette saucière ait été copié d'après les cartes postales aquarellées par Albert Robida... Il s'agit dont d'une pièce de collection de choix, pour qui s'intéresse à Albert Robida ou à l'Exposition de 1900... ou les deux !






Et en dessous de la soucoupe, c'est bien estampillé Exposition de 1900 - Vieux Paris...



lundi 7 octobre 2019

5ème vente du "Musée Weissenberg" - 17 octobre 2019 à Drouot

Un de nos membres nous signale la 5ème vente du "Musée Weissember" le jeudi 17 octobre prochain.

Le catalogue est consultable sur le site de Boisgirard-Antonini.

https://www.boisgirard-antonini.com/catalogue/99948?lang=fr&offset=50&max=50

Il s'agit principalement d'ouvrages de Jules Verne, on y trouve cependant quelques Robida ! (320 lots)


https://www.boisgirard-antonini.com/catalogue/99948?search=robida&Submit=OK&npp=50&sort=&p=

mardi 17 septembre 2019

L'Association des Amis des Musées Antoine Vivenel & Figurine Historique de Compiègne...

Albert Robida étant natif de Compiègne, il est tout naturel de s'intéresser à cette ville, et d'en faire la promotion quand l'occasion se présente.
Compiègne est bien sûr une ville d'art et d'histoire, nous ne reviendrons pas sur la présence du château et la proximité de celui de Pierrefonds.

La Ville de Compiègne compte également plusieurs Musées, nous avons déjà parlé sur ce blog du Musée Antoine Vivenel, et du lien avec Albert Robida et notre association, mais il y a aussi le Musée de la Figurine Historique qui mérite également le détour ( http://www.musee-figurine.fr/ Hôtel de la Cloche à côté de l'Hôtel de Ville de Compiègne).

Nous souhaitions également évoquer ici l'existence de l'Association des Amis des Musées Antoine Vivenel & Figurine Historique qui participe activement à la vie de ces deux musées Compiègnois.

Alors, n'hésitez pas à aller faire un petit tour sur le site internet, et pourquoi pas, à adhérer !

http://amis-musees-compiegne.fr/index.html


Association des Amis des Musées Antoine Vivenel
et de la Figurine Historique
2, Rue d’Austerlitz 60200 Compiègne