lundi 12 avril 2021

#12 - La Tour Saint-Jacques... Second étage de l'impression 3D !

 Suite du Projet de maquette : "La station d'aérocabs de la Tour Saint-Jacques" d'après Albert Robida (1882) - Tour Saint Jacques - Exposition Robida au Musée Antoine Vivenel de Compiègne.
Seconde partie...
 

Temps d'impression : 26h12 !
 

J'ai estimé le temps d'impression pour la globalité du projet (tour Saint-Jacques et engins volants) ) à au moins 400 heures...
largement 🤣 ... quand on aime, on ne compte pas... 😉





 

Le Vieux Paris depuis la passerelle Debilly...

Le Vieux Paris reconstitué par Albert Robida à l'Exposition de 1900... 

on y revient toujours, et toujours avec beaucoup de plaisir. Nous sommes au niveau de la sortie aval du Vieux Paris, et nos deux compères qui se saluent sont sur la passerelle Debilly, construite pour l'événement. Elle joint cette sortie du Vieux Paris (et les bouillons Duval), au Palais des Armées de Terre et de Mer, sur la rive gauche. Photo en provenance d'un numéro spécial "Exposition" du Soleil du Dimanche. 1900.

 


 

samedi 10 avril 2021

#11 - Modélisation de la Tour Saint-Jacques... suite... presqu'en haut !!!

Un étage de plus pour la modélisation... il ne reste plus que la partie supérieure à faire, la plateforme, la petite tourelle en dentelle de pierre si caractéristique du sommet de la tour... et les gargouilles...

Suite du Projet de maquette : "La station d'aérocabs de la Tour Saint-Jacques" d'après Albert Robida (1882) - Tour Saint Jacques - Exposition Robida au Musée Antoine Vivenel de Compiègne.







 

vendredi 9 avril 2021

Encore une très intéressante lettre de Robida, destinée à son ami Octave Uzanne

Encore une vente sur un site de ventes aux enchères très connu... une passionnante lettre autographe signée par Alber Robida, à destination d'Octave Uzanne qui lui a passé visiblement passé commande d'une eau-forte représentant Théophraste Renaudot devant la maison du Grand Coq en la cité, un travail qui a dû remémorer en lui le souvenir du Vieux Paris (ayant restitué ce logis à l'Exposition de 1900).

Sur cette page composé d'un double feuillet in-8 de papier bleuté, on peut y lire :

« Je puis me charger de cette eau forte. Mais de quelle dimensions serait-elle ? 8 ou 9 c. sur 11 ou 12 probablement. Alors ce pourrait être 250 F – J’ai déjà eu l’occasion de dessiner un Théophraste Renaudot, devant la maison du Grand Coq, en la Cité, je ne sais plus où j’avais trouvé le portrait.

Il y bien des cuisines diverses – moi je fais préparer mes cuivres, je gratte et regratte et je mords – ma science très courte n’est pas longue à communiquer, mais au fond c’est très simple et chacun y va à sa façon… »
.




jeudi 8 avril 2021

#10 - La Tour Saint-Jacques... Début de l'impression 3D !

Suite du Projet de maquette : "La station d'aérocabs de la Tour Saint-Jacques" d'après Albert Robida (1882) - Tour Saint Jacques - Exposition Robida au Musée Antoine Vivenel de Compiègne.

Impression 3D de la première partie de la Tour Saint-Jacques... l'ensemble devrait avoisiner les 85 cm de hauteur (sans compter la structure que Robida avait imaginé au-dessus, pour accueillir les passagers des aérocabs !) 

Cette première partie mesure une vingtaine de centimètres de côté... impression en Bio-Plastique.

Temps d'impression : 28h46 !









mardi 6 avril 2021

Intéressante lettre autographe signée par Robida

Actuellement en vente sur un site d'enchères en ligne bien connu, une intéressante lettre signée par Robida, écrite à Argenteuil, le 26 mars 1889... le destinataire n'est pas connu, en dehors du fait que c'est un "Monsieur" !

Albert Robida fixe un rendez-vous au destinataire, dans les bureaux de La Caricature, journal qu'il a créé en 1880 associé avec Georges Decaux.

« Je pourrai vous attendre jeudi dans l’après midi, mais pour le cas ou le jour ne vous conviendrait pas je vais à Paris vendredi & je serai à la Caricature 8 rue St Joseph à 5 heures – ou ailleurs si vous le désirez […] ».

(format in8)



#09 - La Tour Saint-Jacques... suite... un étage de plus...

Lentement mais sûrement... 

Enfin, pas si lentement que ça... car faute d'avoir de vrais plans, je suis obligé de tâtonner pour arriver au résultat voulu... mais le projet est toujours aussi motivant, et progresse... c'est l'essentiel !

Donc... suite du Projet de maquette : "La station d'aérocabs de la Tour Saint-Jacques" d'après Albert Robida (1882) - Tour Saint Jacques - Exposition Robida au Musée Antoine Vivenel de Compiègne.








Robida, le Siège et la Communne de Paris

Albert Robida, jeune collaborateur de presse est mobilisé comme garde national pendant le siège de Paris.

Dans le journal Le Monde Illustré du 15 juillet 1871, on découvre l'illustration ci-dessous : AUTOUR DE PARIS - La rue Peyronnet et l'angle de la rue de Chezy à Neuilly-sur-Seine (d'après nature, par M. Robida).

Cliquez sur l'image pour la voir en grand.
 

Bien sûr, on ne retrouve pas immédiatement le style de Robida dans ce dessin, et pour cause, puisqu'à minima, le graveur est passé entre l'artiste et l'imprimeur.

En revanche, on trouve le dessin original, dessiné par Albert Robida in situ, dans l'Album du Siège et de la Commune, croquis 176. On note cependant que la version parue dans le journal est allongée sur la partie gauche. Albert Robida avait-il fourni un autre dessin ? ou le graveur a-t'il complété la partie manquante d'après photo ?

Neuilly - la rue Peyronnet à l'angle de la rue de Chézy. Dessin original par Albert Robida dans l'Album du Siège de la Commune.

Ci-dessous, deux photos d'époque des mêmes rues détruites à Neuilly.



Autoportrait d'Albert Robida en garde national. Album du Siège de la Commune, Paris. Clavreuil et Scherer, 1971. Croquis 19 sans légende.

Pour plus d'informations sur ce thème, nous vous conseillons la lecture du Téléphonoscope n°8 - Robida, témoin du Siège et de la Commune.



lundi 5 avril 2021

#08 - La Tour Saint-Jacques... suite...

Suite du Projet de maquette : "La station d'aérocabs de la Tour Saint-Jacques" d'après Albert Robida (1882) - Tour Saint Jacques - Exposition Robida au Musée Antoine Vivenel de Compiègne.
 

ça pousse fort... 😚 

Comme décrit précédemment, j'ai essayé d'optimiser toute la modélisation en fonction du mode d'impression 3d, et des dimensions des machines... pour me passer de support et avoir un bon rapport qualité-vitesse.


Voilà ce qui n'est pas forcément un second étage, mais plutôt la partie n°2... pour un volume quasiment similaire au précédent. J'espère avoir choisi judicieusement la séparation des éléments.
 

En tournant autour, on voit bien que les quatre faces ne sont hélas pas identiques... je ne m'en suis pas encore remis ! 😁







 

Hugo, le géant du Vieux Paris

Expo 1900 Paris... 

...toujours le Vieux Paris reconstitué par Albert Robida sur les berges de la Seine à l'Exposition de 1900 !
Voici Hugo, le Géant du Vieux Paris.


Né à Saint-Martin dans les Alpes Maritimes... 21 ans à l'Exposition de 1900.
Une belle stature de 2m29 pour un poids de 201 kg !
Il chaussait du 59 !!!


 

vendredi 2 avril 2021

Suite du Projet de maquette : "La station d'aérocabs de la Tour Saint-Jacques" d'après Albert Robida (1882) - Tour Saint Jacques

Vous avez pu le constater, la réalisation des engins volants est sur la bonne voie... il est temps maintenant de s'occuper de la pièce maîtresse et centrale de la maquette, je veux parler de la Tour Saint Jacques de Paris... que Robida avait imaginé transformée en station pour aérocabs volants !

Évidemment, il n'est pas question d'en faire une reconstitution fidèle, mais plutôt de coller à l'interprétation de Robida tout en étant proche de l'original. Il faut conserver l'esprit des deux !

La modélisation de la Tour commence tout naturellement par la base... base qui n'est pas visible dans le dessin d'Albert Robida paru dans Le Vingtième siècle en 1882, du fait du cadrage sur les engins volants satellisés autour de la station.

À la différence de certaines restitution 3D prévues pour être utilisées sous la forme de film, là, la modélisation s'effectue en optimisant directement pour l'impression 3D de la maquette. Pour cette raison, vous allez voir la progression de parties bien définies, qui seront imprimées indépendamment pour gérer au mieux le volume d'impression limité des machines.

Sans plus attendre, voilà la première étape, la base de la Tour Saint Jacques... à noter que contrairement à ce que l'on pourrait penser, les 4 faces de la Tour ne sont pas identiques... dommage ! (mais c'est aussi ce qui fait l'intérêt visuel de ce projet).






Albert Robida à Monaco - Artifices instables

Du 18 septembre 2020 au 21 février 2021 se déroulait une exposition à Monaco "Artifices Instables - Histoires de céramiques" à la villa Sauber, organisée par le Nouveau Musée National de Monaco.

On retrouve avec beaucoup de plaisir une planche dessinée par Albert Robida dans La Vie Parisienne n°37 du 14 septembre 1878, où le pavillon de Monaco à l'Exposition universelle de 1878 à Paris, y est décrit par le texte et surtout par l'image. Comme on peut l'imaginer, les céramiques monégasques y eurent beaucoup de succès.

Cette planche de Robida est reproduite dans le livre édité par 'Mousse Publishing' à l'issue de l'exposition (sorti en janvier 2021), en page 241. Elle illustre avec justesse l'article proposé par Agnès Roux, Artiste à media multiples  (Présidente et Fondatrice du Logoscope - Laboratoire de recherche artistique à media multiples Professeur de video et dispositifs à l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques de la Ville de Monaco)










https://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=8523&menu=0


Cette planche avait été présentée dans ce blog en 2013 :

https://albert-robida.blogspot.com/2013/06/le-pavillon-de-la-principaute-de-monaco.html