mardi 13 mars 2018

La Porte Saint-Michel, l'entrée aval du Vieux Paris d'Albert Robida

On ne s'en lasse, et il semble que ça plaise toujours énormément à nos visiteurs... je veux parler de ce fameux Vieux Paris, que Robida s'est amuser à reconstituer sur les berges de la Seine, entre le pont de l'Alma et la passerelle Debilly, à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900 à Paris.

C'est la Porte Saint-Michel. Elle est l'entrée incontournable de ce Vieux Paris qui court sur 260 mètres de bord de Seine. Elle se trouve au débouché du pont, on y accède également par l'intermédiaire d'une station des bateaux parisiens.

Le Vieux Paris, c'est un concentré de l'architecture de parisienne passée, une sorte de condensé des plus célèbres demeures, ou ayant hébergé les plus grandes personnalités, on y entre au XIVe, on en sort au XVIIIe... Ce fut un des "clous" de l'exposition de 1900, et ce ne sont pas les 51 millions de visiteurs qui diront le contraire !

Voici donc une très belle photo (Neurdein Frères) de cette entrée, on remarque les deux gardes en costumes d'époque, et on s'attarde bien sûr sur les détails de cette construction, dont les deux tiers sont sur pilotis.

Albert Robida ne voulait pas d'un simple décor de carton-pâte (ou de carton-pierre comme c'était la mode à l'époque), mais réellement quelque chose de crédible à tous points de vue. Si bien que les charpentes ont été dimensionnées en conséquence, et que chaque édifice du Vieux Paris est utilisable ou praticable, et le tout a été habillé de fausses pierres certes, mais toutes différentes, aussi vraies que nature. Dans ce Vieux Paris, on trouvait plus de 70 échoppes et autres restaurants, mais aussi des salles de spectacle, comme la chapelle Saint-Julien des Ménestriers, le cabaret de la Pomme de Pin, ou la grande salle des vieilles halles, pouvant contenir jusqu'à 1100 personnes.

Bravo Monsieur Robida !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire