vendredi 31 juillet 2015

L’Association Internationale Permanente des Congrès de la Route... ...et Albert Robida

Il y a quelques jours à peine, je suis tombé (sans me faire mal), sur une illustration du maître, qui n’a pas manqué de m’interpeller, puisqu’ornant une carte de membre de lAssociation Internationale Permanente des Congrès de la Route… autrement appelé AIPCR (plus court, mais tout autant indigeste).
Fier de ma trouvaille, je m’empresse de montrer le visuel à l’un des plus grands spécialistes, Jean-Claude Viche, Président Fondateur de l’Association des Amis d’Albert Robida, et ami. Mais ce dessin lui est totalement inconnu, malgré de nombreuses décennies de «collectionnite» aigüe au service de sa passion… j’avoue ne pas être peu fier de cette trouvaille !




Cette carte de membre, au format carte postale, se plie en deux. L’illustration de Robida présente des travaux de voierie en cours… une route parfaitement carrossable va donc remplacer les chemins d’antan… grâce à l’utilisation de l’huile de coude bien sûr, comme le représentent si bien les employés à l’œuvre, mais aussi et surtout grâce à ces nouveaux engins mécaniques, comme ce rouleau compresseur « nouveau modèle » présent sur la droite de l’image.
Les usagers sont présents, une automobile arrivant du village, et une autre en arrière-plan sur la gauche. On ne peut que remarquer l’attelage à cheval, qui représente bien les anciens types de locomotion hippomobile… on n’est pas sans penser à l’excellent ouvrage de Pierre Giffard et illustré par Albert Robida, La Fin du Cheval, édité en 1899, une véritable bible sur le cheval depuis la nuit des temps jusqu’à l’arrivée de la fameuse concurrence mécanique… déjà 15 ans avant l’illustration de cette carte de membre, on sentait que le vélo et les voitures allaient prendre le pas sur la plus belle conquête de l’homme.

Mais revenons à cette Association Internationale Permanente des Congrès de la Route… association qui, pour beaucoup d’entre nous, ne dit rien du tout.
Il faut aller chercher ses origines il y a 115 ans, lors de l’Exposition universelle de 1900 (encore une Expo… mais là, je n’ai pas fait exprès). En effet, du fait des développements rapides de l’industrie automobile, se tint à l’Expo 1900 un premier salon de l’automobile, et en marge de l’événement, est organisé un première Congrès International d’Automobilisme. Le but n’est plus de parler exclusivement des progrès des véhicules, des moteurs, des accessoires, mais aussi d’évoquer les moyens à mettre en œuvre pour que les routes deviennent plus adaptées à la circulation automobile, que ce soit en terme de confort, de sécurité, etc.
Cette première étape sera suivie d’un second congrès en 1903, puis d’un autre en 1905 à la thématique un peu plus large sur le Tourisme et la Circulation automobile, où les questions de sécurité et de signalisation seront beaucoup plus présentes
Le troisième congrès aura lieu en 1906, pendant l’Exposition internationale de Milan. Encore une fois, on se rend compte que les Expositions universelles sont des événements fédérateurs à tout point de vue, et certainement des lieux et des moments idéals pour organiser ce type de congrès. Un rapporteur italien émet l’idée que tous les Touring-Clubs du monde entier se regroupent pour constituer un Comité international qui serait en charge de réfléchir à toutes les questions qui concernent les routes et leur construction, la circulation automobile en toute sécurité, …

Ce sont les gouvernements belges et français qui prennent les devants dès 1907, et décident d’organiser un Congrès mondial de la Route, et proposent la création d’une nouvelle association sur le modèle de l’Association Internationale Permanente des Congrès de la Navigation.
Ce premier congrès est donc organisé à Paris du 11 au 21 octobre 1908, 28  pays industrialisés y participent. C’est un franc succès avec au total 2000 participants. A noter l’organisation simultanée d’une exposition routière, au jardin des Tuileries.


 1er Congrès International de la Route, 1908 - Jardin des Tuileries, Paris.


Le temps a passé, et malgré les guerres, les Congrès se sont succédés à un rythme plus ou moins réguliers jusqu'à aujourd'hui. Le dernier en date s'est déroulé à Mexico en 2011... le prochain, XXVe Congrès Mondial de la Route aura lieu prochainement, du 2 au 6 novembre 2015 à Séoul, Corée du Sud (World Road Congress Seoul 2015).

Pour en apprendre plus : http://www.piarc.org/fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire