mercredi 18 mars 2015

La Grande Mascarade parisienne - Prime aux souscripteurs

Passionnés par l’œuvre de Robida, vous connaissez cet ouvrage paru en 1880, La Grande Mascarade parisienne, publiée dans son édition originale en 100 livraisons... ce qui nous intéresse ici, c'est tout particulièrement l'illustration dépliante fournie en prime aux souscripteurs.

Nous profitons d'une séance de numérisation de cette planche, en plusieurs morceaux, puis remontage et retouches numérique, pour vous en faire profiter... accompagnée bien sûr, de la transcription des textes.


Vous trouverez en fin d'article un lien pour lire en ligne cet ouvrage (ou le télécharger au format PDF) sur le site de Gallica (les planches illustrées sont hélas en noir & blanc sur Gallica).

LA GRANDE MASCARADE PARISIENNE

PREMIÈRE PARTIE.
UNE VIE DE POLICHINELLE



Comment définir l'étrange mission acceptée par M. Antony Cabassol, jeune homme plein de mérites et de tournure agréable? Cette mission vengeresse consiste à... mais racontons simplement en commençant par le commencement : Par un testament olographe en date du... 18... , M. Timoléon Badinard, bourgeois de Paris, à légué à M. Cabassol, son arrière-cousin, la somme de cinq ou six millions, à la seule et unique condition de le venger, dans le délai de trois années, de soixante-dix-sept personnages, dont il a trouvé1es photographies avec dédicaces compromettantes, dans l’album de sa femme. Œil pour œil ! Dent pour dent ! Cabassol doit appliquer la peine du talion aux soixante-dix-sept rivaux abhorrés de feu Badinard !

Sous la surveillance sévère des exécuteurs testamentaires, Me Taparel, notaire, et M. Miradoux, principal clerc dudit, Cubaissol commence les opérations. Sa mission de vengeur le conduit tout d'abord à Bullier, où la nouvelle de son opulent héritage lui vaut un succès fantastique. Les salons de l'ambassade de Zanguebar, l'hôtel de la vicomtesse de Champbadour, la noce de M. Cabussac le voient apparaître ensuite. Il est lancé ! En avant, Montjoye et Saint-Denis ! Vengeons Badinard ! Ô Bezucheux de la Fricottière, Ô Lacostade, Ô Bisséco, Ô Saint-Tropez, Ô Pont-Buzzard, aimable réunion de gommeux, prenez garde à vous !


DEUXIÈME PARTIE
LE CLUB DES BILLES DE BILLARD

  
Cabassol continue sa poursuite des soixante-dix-sept personnages de l'album de Mme Badinard.
Il cherche avec acharnement l'insaisissable Jocko, du club des Billes de Billard, dont 1a photographie est à demi effacée.
Le célèbre maestro Colbuche, le vaudevilliste Roquebal, le. peintre impressionniste Bizouard, etc, etc, sont inquiétés par le vengeur de Badinard.
Cabassol a des succès partout, jusque dans les coulisses, asile de la vertu !


TROISIÈME PARTIE.
L'ENLÈVEMENT DE TULIPIA


Vous connaissez Tulipia, la plus charmante des belles petites ?
Le prince de Bosnie l’a enlevée et elle a emporté l'album de Mme Badinard, indispensable à Cabassol. Le vengeur est sur leurs traces. Tulipia, victime du féroce appétit de couleur locale qui dévore le prince, a des malheurs et subit d’innombrables fatigues à Monaco, à Naples, à Trouville, à Dieppe, à Venise, dans le palais Trombolino-Trombolini, dans les montagnes de l'Helvétie, à l'hôtel de la Lune, de Miel, etc, etc.
Chez les brigands du Vésuve, en compagnie de voyageurs anglais, elle souscrit forcément pour les indigents de la Calabre, et donne tous ses vêtements ou à peu près.


QUATRIÈME PARTIE.
UN PROCÈS HORRIBLEMENT SCANDALEUX !
 

Par suite de révélations épouvantables et de mésaventures que nous ne voulons pas divulguer par discrétion, la mission imposée à Cabassol, vient à être connue ! Emotion universelle ! Les soixante-dix-sept personnages de l’album et d'innombrables témoins masculins et féminins déposent devant la justice. Audiences archi-mouvementées ! Le palais est littéralement révolutionné; juges et avocats sont sur les dents par suite des procès en réparation et autres qui résultent du grand procès Cabassol !


CINQUIÈME PARTIE.
LA CLEF DES CŒURS, AGENCE MATRIMONIALE MODÈLE


Ruiné! Cabassol est ruiné ! Ses amis Bezucheux de la Fricottière, Lacostade, Bisséco, Pont-Buzard et Saint-Tropez sont ruinés!
Courageux dans l'adversité, ils s'associent pour reconquérir la fortune. Trois voies sont ouvertes devant eux : les affaires, la politique, le mariage. La grande agence matrimoniale LA CLEF DES CŒURS leur cherche des héritières. Après avoir laissé ses derniers capitaux entre les mains des trappeurs de la Bourse, Cabassol se lance dans le journalisme sous les auspices d'un ami de l'Huile, dîner des Marseillais de Paris, il parle dans les réunions, discute des candidatures et remue les populations.
Enfin ses vœux sont comblés, il épouse la dame inscrite sous le n°632 sur le registre de l'agence matrimoniale. Quelle était cette dame ?
Nous ne le dirons pas aujourd'hui.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire