samedi 12 janvier 2013

Palais de l'Industrie de 1855, en 1900... ou pas !


En 1896, Albert Robida se met en tête d'imaginer l'Exposition universelle de 1900, en long, en large et en travers.
C'est du Robida pur jus ! Un projet pharaonesque qui ne lui fait pas peur, il "crobarde" tous les pavillons, invente, interprète et habille les bâtiments qu'on ne saurait remplacer...
...comme le Palais de l'Industrie, sur les Champs Elysées, qui date de la première Exposition universelle en France, en 1855...
Ce projet ne sera pas retenu, mais représentait déjà une sacrée prouesse de la part d'Albert Robida, il suffit de regarder son Vieux Paris pour imaginer comment aurait été pu être cette Expo, entièrement à la sauce Robidienne !
Le Palais de l'Industrie, vieillot et mal conçu, peu pratique et trop petit avant même d'avoir été inauguré, sera démoli en 1897 pour faire place au Petit Palais et au Grand Palais...



Ce Palais de l'Industrie de 1855, le revoilà...
dans le Monde Moderne de janvier 1896.
Sous le crayon de Robida, sa façade s'est muée en pièce montée, dont on reconnaît sans peine la paternité.
La porte principale de l'édifice se trouve entourée de colosses égyptiens, le sommet de l'édifice emprunte quelques tourelles et clochetons au Paris médiéval.
Quand on voit ce dessin, on peut se dire qu'on a loupé quelque chose... à l'Expo de 1900 !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire