jeudi 10 décembre 2015

Lettre d'Albert Robida à Gabriel Marcel... Vieux Paris de l'Exposition de 1900

Vu avec un peu de retard... dans la vente aux Enchères publiques Drouot-Richelieu le 4 décembre 2015 (2ème vacation). (page 46 du catalogue PDF)

472*. Albert ROBIDA (1848-1926). 2 L.A.S., 1898-1899, à Gabriel Marcel ; 2 pages in-8 et 2 pages in-4 à en-tête
Exposition de 1900, Le Vieux Paris avec vignette, enveloppe.
Belles et longues lettres sur son travail pour le Vieux Paris [reconstitution du «  Vieux Paris  » pour l’Exposition universelle de 1900].

28 mars 1898.
Son épouse s’est remise et tout va mieux chez eux, malgré ce misérable temps. Il espère qu’à Marseille il fait meilleur et que la neige et le mistral ont épargné les Marcel, « et que vous promenant aux Alyscamps vous entendrez les premières cigales.
[...] Je vous souhaite de l’azur pour vous remettre, et de bonnes promenades, et de la joie dans les vieilles pierres d’Arles ! Je vous recommande là une église occupée par un marchand de bric-à-brac rue de la République en allant au Pont de Trinquetaille »...

12 août 1899.
Il remercie Marcel du récit de ses vacances en Bretagne, qui lui rappellent de si bons souvenirs. Il travaille à son projet de Vieux Paris : « Cette année Le Vésinet va nous tenir lieu de tout, car je suis tout à fait pris, attaché, bouclé [...] je suis à peu près tous les jours à Paris [...] et le reste du temps j’ai à travailler au galop », en se faisant aider par ses enfants, dont il énumère les prix ou médailles scolaires... « Le vieux Paris pousse aussi, bientôt tout sera construit comme gros œuvre mais il y a la décoration, l’habillage de toutes ces façades et des intérieurs en sculptures, il y a la peinture, le détail qui surgit de tous les côtés, dans tous les coins, sans compter bien des choses en dehors de l’architecture.
Je viens de dessiner le mobilier des grands restaurants Moyen-âge et Renaissance, et les serviettes et nappes. Je travaille à faire trois services, Moyen-âge, Renaissance, et fin XVIIIe siècle, car tout
doit être soigné », même les plus infimes détails (couverts, étains, grès)... Etc.
Estimation 300/400 / Résultat 550

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire