dimanche 28 mars 2021

Le Magasin du XIXe siècle... Réseaux Tome 10... et Robida

Albert Robida est à l'honneur en couverture de la revue Le Magasin du XIXe siècle paru en 2020.

C'est le dessin en couleur du Quartier embrouillé (HT page 128 de La Vie électrique, 1892) qui a été sélectionné pour illustrer la thématique de ce 10ème numéros sur les Réseaux. 

On ne peut que se féliciter de cette sélection de goût en couverture d'une revue de choix.

 

Le XIXe siècle est d'emblée un siècle en réseaux. Avec la fin des sociétés de classe, c'est l'ensemble des relations entre les personnes, entre les institutions, qui prend la forme d'un tissu décentralisé : les hiérarchies en gigogne du village, de la préfecture, de la région, celles de la famille, de l'entreprise, prennent du jeu et sont peu à peu mise en connexion avec des espaces et des milieux lointains, par la magie des voies ferrées et du télégraphe. A l'ordre spatial, qui contraignait en grande partie l'ordre social, se substitue peu à peu des réseaux invisibles reliant des personnes qui ne se sont parfois jamais rencontrées. C'est cette transformation généralisée en rhizomes des structures de la société au XIXe siècle que ce numéro voudrait interroger.  


https://serd.hypotheses.org/7649



 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire