vendredi 31 mai 2019

Albert Robida à la Biennale d’architecture et de paysage 2019...

Et oui, vous avez bien lu, Albert Robida est présent à la Biennale d'architecture et de paysage de Versailles, pour sa première édition du 4 mai au 13 juillet 2019 !

La Biennale se déroule sur 6 lieux d'exposition : La Petite Ecurie (Ecole nationale supérieure d'architecture), Le Potager du Roi (Ecole nationale supérieure de paysage), Le Château de Versailles, l'Ancienne Poste, l'Espace Richaud et les Grilles de l'Hôtel de Ville.

Robida profite de l'Exposition : Horizon 2030 [-] au sein de l'Ancienne Poste.
COMMISSARIAT : GROUPE 2030 (RUEDI BAUR, FRÉDÉRIC CHARTIER, PASCALE DALIX, JOSÉ-MANUEL GONÇALVÈS, JEAN-CHRISTOPHE NANI, ARNAUD PASSALACQUA, PIERRE ALAIN TRÉVELO, CORINNE VEZZONI) 

Au sein du bâtiment de l’ancienne poste de Versailles, le pavillon Horizon 2030 a été pensé comme un atelier de réflexion et d’expérimentation sur les futurs du Grand Paris Express. Imaginé par des architectes, des paysagistes, des artistes, des scénographes et des designers, il est, comme le projet du Grand Paris, à la rencontre de toutes les disciplines et de tous les talents. Concrètement, on y recréera l’ambiance effervescente des ateliers d’architectes où l’on découvre les constructions en train de prendre vie.

Au fil de sa promenade, le visiteur vivra de multiples expériences sensorielles, il se plongera aussi bien dans les grands chantiers du passé que dans ceux de notre futur proche. Il découvrira la ville naissante du XXIe siècle à travers une fresque monumentale, des projections immersives, des créations inédites et une centaine de maquettes de gares. Il arpentera les nouveaux quartiers, leurs places, leurs avenues… Une nouvelle façon de vivre la ville, une fête dont les citoyens et leur imaginaire seront les héros.

 
Grands projets et utopies urbaines du Grand Paris : 200 ans d’histoire
De l’omnibus tracté à cheval au Grand Paris Express, deux siècles d’histoire des transports qui reflètent l’évolution de nos rêves et nos modes de vie collectifs. Avec Arnaud Passalacqua , historien ; Vincent Tournié, historien.

On retrouve des illustrations d'Albert Robida dans une grande frise chronologique sur les Transports Parisiens... elles sont principalement extraites du n° 338 de La Caricature du 19 juin 1886, sur l'embellissement de Paris par le Métropolitain.
Bien sûr, les clichés ont été fournis par notre association (Merci à D. Lacaze pour les photos ci-dessous) 

Paris encombré, Paris saturé, mais Paris libéré ?
Les omnibus occupent tous les espaces centraux, en particulier au moment des expositions universelles. Les tramways se développent en périphérie et la fée électricité amène à rêver de nouveaux modes de transport, mais les projets de métro parisien se concurrencent et s'enlisent.



A noter que nous retrouverons la thématique Robida et les transports, dans le prochain Téléphonoscope n°26 qui paraîtra fin d'année 2019 (il sera distribué aux membres présents lors de notre Assemblée générale début décembre). 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire