samedi 23 juin 2018

Les Cartes Postales illustrées par Albert Robida - 2ème partie

(voir 1ère partie : http://albert-robida.blogspot.com/2018/02/les-cartes-postales-illustrees-par.html )

Dans cette seconde partie de l'article sur les cartes postales illustrées par Albert Robida, nous allons passer en revue celles éditées à l'âge d'or de la carte postale...
...à partir de 1900 !

Il semble donc que les vraies premières séries de cartes postales illustrées par Albert Robida soient celles éditées à l’occasion de l’Exposition universelle de 1900, dans le Vieux Paris qu’il avait si soigneusement restitué.

1900, c’est vraiment le début de l’âge d’or de la carte postale !

Cette exposition au carrefour de deux siècles a vu une production incroyable de cartes, de 4 à 6000 modèles de cartes différentes, pour des dizaines de millions de cartes écoulées lors de cet événement…
Une occasion que le Vieux Paris ne pouvait manquer, d’autant que de nombreux autres produits dérivés allaient y être également vendus !

Le Vieux Paris d’Albert Robida à l’exposition universelle de 1900 à Paris

Les Cartes Postales illustrées du Vieux Paris :
Alors, qui en a eu l’idée ? Albert Robida ? Ou le promoteur du Vieux Paris, Arthur Heulhard ?
On serait tenté de répondre que les deux devaient être plutôt partants pour une telle aventure ! Robida pour le plaisir, et Heulhard pour des raisons beaucoup plus pragmatiques.


Arthur Heulhard est un écrivain et journaliste français, né à Lormes le 11 mai 1849 et mort à Troyes le 2 janvier 1920. Il est critique musical, spécialiste de la Foire Saint-Laurent, et a écrit plusieurs livres sur François Rabelais. Il venait de proposer une exposition financière allant de l'extraction du minerai à l'émission des billets. Un projet global reconstituant le Pont au Change.

Il est principalement connu pour Le mensonge chrétien, série de onze volumes déclarant que le personnage de Jésus de Nazareth n'a pas de caractère historique.

Certains d’entre vous connaissent bien ces deux séries de 25 cartes postales aquarellées, imprimées en couleur.

Les 25 premières cartes reproduisent les constructions historiques présentes dans le Vieux Paris :
  •  Bâtiment des vieilles halles - théâtre
  • Carrefour Saint Julien
  • Le Châtelet
  • Un coin sur la Seine
  • Cour du Pré aux clercs
  • Echoppes de la rue des Remparts
  • Eglise St Julien des Ménétriers 1
  • Eglise St Julien des Ménétriers 2
  • Entrée, auberge des Nations
  • Foire Saint Laurent
  • Le Grand logis
  • Grands degrés de la Sainte Chapelle
  • Maison de Nicolas Flamel
  • Maison de Théophraste Renaudot
  • Maison natale de Molière
  • Le pignon de la grande salle du Palais
  • Le pilori
  • Place du Grand Châtelet
  • Place du Pré aux clercs
  • Pont au Change
  • Porte St Michel
  • Rue des Grandes Ecoles
  • Rue des Remparts
  • Théâtre des vieilles Halles
  • Tour du Louvre et maison aux Piliers


La deuxième série de 25 cartes postales se consacre aux costumes d’époque, ceux-là même que l’on pouvait voir portés par les nombreux figurants du Vieux Paris :
  • A la foire Saint Laurent
  • A la taverne, place du Pré aux clercs
  • A l'imprimerie de Robert Estienne
  • Articles de mode
  • Aubade à Saint Julien des Ménétriers
  • Au Palais
  • Aux vieilles Halles
  • Les bonnes gaufres toutes chaudes
  • La bouquetière
  • Bourgeois du quartier Moyen Age
  • Boutiquières du quartier Renaissance
  • Chez l'antiquaire
  • Chez l'orfèvre du Pont au Change
  • Chez le rôtisseur
  • Le factionnaire du Grand Châtelet
  • Garde du quartier Renaissance
  • Marchands de la rue des Remparts
  • Musique populaire
  • L'Officier de garde
  • Pâtisserie Directoire
  • Les Porteurs de chaise
  • Le Poste du Grand Châtelet
  • Premier corps de garde
  • Les Repasseuses
  • La Vivandière
Ces cartes en couleur étaient vendues dans le Vieux Paris, soit à l'unité, soit par groupe de 10 cartes dans une enveloppe également illustrée par Robida. 

 

Le Vieux Paris… Cartes PUB…

Ces séries ont également fait l'objet de tirages publicitaires, pour le Bon Marché, La Belle Jardinière, Chicorées Extra du Docteur JH Lervilles, les Grands Magasins de la Ville de Saint-Denis, ou le chocolat Guérin-Boutron par exemple.
Les deux séries de 25 cartes du Vieux Paris ont aussi été éditées en version imprimée en une seule couleur, en demi-tons de bistre.
À noter également que la série des 25 cartes des costumes d’époque a fait l’objet d’une version de chromos publicitaires, avec visuel identique entouré d’un large cadre doré.

Carte postale du Vieux Paris imprimée en bistre (50 différentes).

Recto carte postale du Vieux Paris, avec repiquage commercial au recto en noir « Offert par les magasins du Bon Marché.
Verso carte postale du Vieux Paris, personnalisée « Au Bon Marché », Maison A. Boucicaut, Paris.
Série de Chromos commerciales « Au Bon Marché ». Visuels identiques à celui des cartes postales.

Le Vieux Paris… d’autres cartes…

Egalement éditées au Vieux Paris par Albert Robida, on compte deux séries de 12 magnifiques eaux-fortes sur les monuments du Vieux Paris et les Dames d'antan…
Une Série de cartes de luxe ! Que je n’ai, hélas, pas encore pu identifier dans leur totalité.






A suivre...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire