mercredi 3 janvier 2018

L'éducation Physique, par Albert Robida

Les fêtes de fin d'année sont maintenant derrière nous ou presque, même s'il nous reste encore la galette des rois. Mais après les agapes, il est peut-être temps de retrouver la ligne et la forme. Il m'a semblé approprié de publier cette page extraite de La Caricature n°484 d'avril 1889 : La Réforme des Collèges et Lycèes - L'Education Physique.

En 1888 se réunit à Paris le "Comité pour la propagation des exercices physiques dans l'éducation", sous la présidence de Jules Simon, dont le but est de créer un mouvement sportif dans les lycées et collèges de France ; en 1889 s'ouvre le "Congrès des exercices physiques"; l'année suivante, Pierre de Coubertin publiera la Revue athlétique destinée à établir chaque mois un contacts entre sportifs et intellectuels... (in Pédagogie sportive par Pierre de Coubertin. Librairie J. Brin, Paris 1972)

Cours ambulants
Naturellement les professeurs font leurs cours en courant, ainsi que le veut l'étymologie si longtemps méconnue par l'Université.
Cours à travers champs, avec obstacles.
 


Les arides mathématiques, si ennuyeuse autrefois, deviennent un vrai plaisir. On s'en occupe au moment du billard. Progrès rapides. Personne ne recule devant les théorèmes ou les carambolages les plus ardus.
Bocks et cigares pour les bonnes notes.


Aspect d'une classe de lycées depuis le nouveau système faisant marcher ensemble l'éducation physique et l'éducation intellectuelle.

Coursde géographie
Le vrai système; récitation d'une leçon à coups de pied.

Nouvel uniforme des potaches
Il y a encore des cancres incorrigibles qui ne mordent pas aux nouveaux exercices et restent fourrés le nez dans les livres, ceux-là seront retoqués au bachot.


- M'sieu, j'ai fait une demi-heure de français ce matin entre les haltères et le saute-mouton, c'est du surmenage intellectuel, je demande un supplément de biftek !

Robida a encore une fois le mot de la fin, qui semble dire : "en France, tout se termine par un bon repas..." et on note que sur la table, ce ne sont pas des bouteilles d'eau !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire